Semaine de la diplomatie : 24 - 28 avril 2023. Pour consulter le programme, cliquez ici : link

Culture et Institutions

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT

Le Département culture et institutions a pour objectif de plonger les étudiants dans le monde de la diplomatie à travers l’organisation de visites réalisées dans des organisations internationales, institutions gouvernementales et non gouvernementales, think tanks, musées et fondations culturelles. À titre d’exemple, nous avons visité le Musée des Suisses dans le Monde qui met en lumière les relations diplomatiques de la Suisse avec quelques pays et la présence des Suissesses et des Suisses dans les quatre coins du monde. Nous avons également visité l’exposition « Guerre et paix » à la Fondation Martin Bodmer qui contenait des traités internationaux importants tels que le Traité de paix perpétuelle de 1516 et l’un des traités mettant fin à la Guerre de trente ans en 1648 (Paix de Westphalie).

Dans ces visites, le département fait découvrir aux étudiants les différents acteurs qui jouent un rôle dans les affaires internationales. Également, de manière complémentaire, le département met en lumière le rapport culture-diplomatie.

Envoyez un mail au Département Culture et Institutions

 

UN MOT DE LA CHEFFE DU DÉPARTEMENT

Julie Auzary Duvocelle :

« Passionnée par le monde de la diplomatie depuis ma plus jeune enfance et désireuse d’en apprendre toujours plus sur les relations qu’entretiennent les nations entre elles, la SDSA est venue à moi comme une opportunité à saisir. Étudiante en relations internationales, la SDSA m’offre des opportunités concrètes et professionnelles pour découvrir et entrer dans ce monde fascinant qu’est la diplomatie. Le département Culture et institution, dont je suis désormais co-cheffe, permet à travers des visites d’organismes publics et privés, d’aborder les grands enjeux internationaux. Au-delà de cet aspect instructif et culturel, la SDSA est une association où chaque membre se soutient, et s’enrichit culturellement mutuellement. Ainsi, je suis heureuse et reconnaissante de faire partie de cette association qui m’encourage chaque jour à devenir une meilleure version de moi même. »

 

MEMBRES ACTIFS-IVES

Wendy Da Moura Semedo :

« Les ambitions de la SDSA concordent avec les raisons qui m’ont poussée à venir à l’Université de Genève. En effet, étudiante en relations internationales, j’ai intégré cette association afin d’approfondir mes connaissances sur la diplomatie et les domaines d’actualité qu’elle englobe. Le professionnalisme de la SDSA, qui donne l’opportunité à chacun de ses membres de se façonner en vue de leurs carrières professionnelles respectives, a été un point fort pour moi.
Enfin, faire partie d’une association étudiante avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêts que moi, est une bonne manière de dynamiser mon parcours académique. »

 

 

Maximilian Gassmann :

« Depuis la fondation de la SDSA en 2019, j’ai observé ses activités de loin. J’ai constaté que les évènements qu’elle organise, les intervenants qu’elle invite, devenaient de plus en plus intéressants, et qu’elle venait à représenter un réel lien entre le corps estudiantin et la Genève. Internationale. C’est en mars 2023 que je me suis enfin décidé de rejoindre son Département culture et institutions. Je n’ai pas été déçu : En sus d’une excellente organisation et structure, notre département a organisé une visite à l’OMC et aux archives du CICR, rien que dans les deux mois dès mon arrivée. »

 

 

Abir El Omari :

« Étudiante poursuivant un Master en Études Européennes et membre active de la SDSA depuis février 2023. Mon parcours académique et mes intérêts se concentrent sur les affaires mondiales et la diplomatie, reflétant ma passion pour les relations internationales et mon engagement à comprendre et à s’engager dans des questions mondiales complexes. En tant que membre du Département Culture et Institutions, je me consacre à l’élargissement de mes connaissances et à l’analyse des aspects culturels et institutionnels complexes qui façonnent la diplomatie mondiale, la sécurité et la coopération économique. Ma participation à la SDSA et mes activités universitaires témoignent de ma passion pour les relations internationales et de mon désir de contribuer de manière significative aux affaires mondiales. »

 

Alec Buchs :

« Au cours de mes études en Relations Internationales, j’ai acquis une compréhension approfondie des enjeux mondiaux contemporains. Parallèlement, résider sur différents continents m’a offert des opportunités uniques de développer une sensibilité interculturelle profonde, renforcée par ma maîtrise de plus de cinq langues. Ces expériences ont aiguisé mon intérêt pour la diplomatie, un domaine essentiel pour relever les défis mondiaux actuels. Rejoindre ce département était l’opportunité d’explorer les arcanes des nombreuses organisations internationales à Genève, d’acquérir des expériences pratiques et de percer les mystères des coulisses habituellement fermées. »

 

 

Romain Hubert :

« J’ai fait le choix d’intégrer la SDSA, car la diplomatie est un domaine qui m’intéresse et me passionne beaucoup, mais que je connais trop peu ! J’ai donc adhéré à cette association afin d’en apprendre plus sur le monde diplomatique et pour avoir une porte d’entrée professionnelle directe sur ce secteur qui me parait parfois obscur. De plus être membre du département culture et instituions et faire découvrir la diplomatie et ses grands enjeux à travers des visites des institutions de la Genève internationale et une expérience très enrichissante ! »

 

 

Clara Maye:

« Étudiante en relations internationales, j’ai souhaité rejoindre la SDSA afin d’apporter une dimension concrète à mes études et d’enrichir mon parcours universitaire. Le côté professionnel de cette association, et l’acquisition de nouvelles compétences qui me seront bénéfiques pour mon futur, m’ont convaincu pour rejoindre le département culture et institutions. »

 

 

 

Clément Liguori:

« Étudiant en 2ème année de Master en Études Européennes j’ai rejoint la SDSA pour concrétiser un grand intérêt pour les relations internationales et pour le monde de la diplomatie. J’y ai trouvé une association étudiante accueillante et aux nombreuses opportunités. Étant moi-même binational et tourné vers l’importance de la culture dans le monde diplomatique international j’ai souhaité rejoindre le département « culture et institutions » pour être en mesure de découvrir et de m’impliquer auprès des nombreuses institutions internationales faisant la force et la réputation de Genève ville-monde. »