Vice-Présidence

Présentation du département :

 

La vice-présidence de la Swiss Diplomacy Student Association est composée de deux postes plus qu’intéressants pour les personnes ambitieuses. Il s’agit avant tout d’être disponible pour les membres de l’association et les différents départements. La fourchette est large, il peut s’agir de répondre à une simple question, de coordonner des activités en collaboration avec d’autres associations ou alors de résoudre des situations délicates. Il est donc nécessaire d’être diplomate, d’aimer le contact avec les gens et bien entendu, de savoir garder les choses confidentielles. Il est important que les membres aient des personnes de confiance vers qui se diriger, ce qui soulève un deuxième point : le rôle des vice-présidents est d’épauler et de soutenir le président. Il est vrai qu’il n’est pas facile d’avoir un aperçu global de la situation, leur rôle est donc d’aider le président à garder une vue d’ensemble. De plus, la vice-présidence soutient l’implémentation de visions à long terme. C’est pourquoi, nous avons deux postes : 

  • Vice-Présidence interne :  principalement s’occuper de la gestion et de la coordination de l’association.
  • Vice-Présidence des relations externes : gérer les projets, ainsi que les contacts et jouer un rôle d’intermédiaire entre l’association et les intervenants extérieurs, qu’ils soient des professionnels, ou des relais de l’association ailleurs en Suisse.

 

Un mot du Vice-Président des relations internes Félix Portier :

 

 

« Depuis mon plus jeune âge, j’ai deux passions: les relations internationales et la presse. Cet attrait pour ce qui touche à l’international s’explique par mes origines multiples (chablaisiennes, françaises et chiliennes) ainsi que par mon expérience de vie, ayant grandi en Australie et en Suisse.

 Mon intérêt pour la presse est née dès mon enfance par la lecture de journaux qui étaient toujours présents à la maison. Au fil du temps, cet intérêt pour les articles ne m’a pas quitté, et en assidu lecteur de la presse romande, j’ai eu l’opportunité de faire des stages au journal 24 heures, et en 2015 j’ai travaillé comme journaliste sportif pour Le Matin avant de partir faire mon bachelor en relations internationales à l’Université MGIMO à Moscou. 

 De retour en Suisse pour effectuer mon Master au GSI (MAREM), j’ai découvert l’association SDSA alors qu’elle était encore à ses débuts, et c’est tout naturellement que j’ai décidé de rejoindre ce beau projet, qui en un peu plus d’une année s’est magnifiquement développé, et cela grâce à la passion de ses membres. Grâce à mon expérience journalistique, j’ai su me rendre utile en tant que chef du département journalisme. Ce qui me motive dans ce département est de faire connaître, avec mon équipe passionnée et talentueuse, les principaux enjeux géopolitiques et d’actualité internationale à nos abonnés. Cela grâce à nos articles et nos « flash news », contribuant au passage au but fondateur de la SDSA qui est de démocratiser et rendre plus accessible le monde de la diplomatie et des relations internationales. 

Depuis Septembre 2021, j’ai l’honneur de servir en tant que Vice-Président interne. »

 

 

 

 

Un mot de la Vice-Présidente des relations externes Leandra Balthazar Lobo :

 

 

 

« Actuellement étudiante en Baccalauréat universitaire en relations internationales au GSI, j’ai derrière moi une vie professionnelle de quelques années déjà et un parcours plutôt atypique. La SDSA s’est imposée à moi comme une évidence lors de ma première année à l’Université de Genève car c’est une association sérieuse qui offre la possibilité d’aborder la diplomatie sous différents prismes au travers des conférences, des workshops ou simplement à la lecture des articles proposés par le département journalisme.   La SDSA fait écho non seulement à mes valeurs, mes centres d’intérêts mais également à l’orientation que je souhaite donner à ma carrière par la suite. C’est un réel plaisir de faire partie de cette association, les membres qui la composent ont tous des profils différents mais une envie certaine d’œuvrer ensemble. »