Journalisme

Présentation du département :

 

Relater ce qu’il s’est passé lors de la dernière conférence ou workshop de la SDSA, transmettre les émotions vécues lors des visites culturelles organisées par l’association, interviewer des figures de la Genève Internationale ou de la diplomatie mondiale, ou bien analyser les derniers développements de l’actualité géopolitique internationale, le tout par le biais d’articles écrits et avec un point de vue politiquement neutre. 

Voici le rôle du département journalisme de la Swiss Diplomacy Students Association. Par ailleurs, ce département collabore activement avec le/la webmaster et le/la community manager afin de rendre ses articles disponibles sur le site internet et les réseaux sociaux.

 

 

Un mot du chef du département Félix Portier : 

 

 

 

Depuis mon plus jeune âge, j’ai deux passions: les relations internationales et la presse. Cet attrait pour ce qui touche à l’international s’explique par mes origines multiples (chablaisiennes, françaises et chiliennes) ainsi que par mon expérience de vie, ayant grandi en Australie et en Suisse.

 Mon intérêt pour la presse est née dès mon enfance par la lecture de journaux qui étaient toujours présents à la maison. Au fil du temps, cet intérêt pour les articles ne m’a pas quitté, et en assidu lecteur de la presse romande, j’ai eu l’opportunité de faire des stages au journal 24 heures, et en 2015 j’ai travaillé comme journaliste sportif pour Le Matin avant de partir faire mon bachelor en relations internationales à l’Université MGIMO à Moscou. 

 De retour en Suisse pour effectuer mon Master au GSI (MAREM), j’ai découvert l’association SDSA alors qu’elle était encore à ses débuts, et c’est tout naturellement que j’ai décidé de rejoindre ce beau projet, qui en un peu plus d’une année s’est magnifiquement développé, et cela grâce à la passion de ses membres. Grâce à mon expérience journalistique, j’ai su me rendre utile en tant que chef du département journalisme. Ce qui me motive dans ce département est de faire connaître, avec mon équipe passionnée et talentueuse, les principaux enjeux géopolitiques et d’actualité internationale à nos abonnés. Cela grâce à nos articles et nos « flash news », contribuant au passage au but fondateur de la SDSA qui est de démocratiser et rendre plus accessible le monde de la diplomatie et des relations internationales.

 

 

 

Membres du département: 

 

 

 

Debora Francini

 

Journaliste 

« J’ai rejoint la SDSA parce que je suis fascinée par les intrigues des affaires mondiales et la manière dont les diplomates les traitent. Au sein du département de journalisme, j’ai l’opportunité d’apprendre plein de choses nouvelles, tant au niveau des connaissances internationales que de la méthodologie journalistique. Ce que j’aime particulièrement dans notre association sont les idées novatrices, la transparence, l’engagement et l’ambition. »

 

 

 

 

 

Enrico M. Gallo

Journaliste 

Né à Genève, titulaire d’un Master en Marketing du luxe, a collaboré pour des marques de luxe où il a acquis une vaste expérience dans le domaine de l’horlogerie et de la joaillerie.

Il conceptualise également des mouvements horlogers et a obtenu le titre de spécialiste de la Fondation de la Haute Horlogerie Academy (FHH). 

Il est Professeur de Marketing et de sustainability à l’Institut CREA de Genève, et enseigne également la technique de vente à l’European Business School. Son témoignage ; 

« J’ai décidé d’intégrer l’association SDSA afin de rencontrer d’autres étudiant.e.x.s et de pouvoir ainsi partager cette passion commune qu’est la diplomatie. Intégrer un groupe de réflexion est primordial à mon sens, cette démarche nous apporte une approche collective sur des sujets importants, qu’ils soient actuels ou intemporels. » 

 

 

 

 

Valérian Cerino

Journaliste

 

« Géographe, étudiant MAREM du Global Studies Institute, passionné d’histoire, de science politique et de relations internationales, spécialisé dans les rapports conflictuels de l’espace post-soviétique ; J’ai rejoint la SDSA afin d’apporter mon expertise et de m’engager dans une association où j’ai l’occasion de travailler avec des personnes impliquées et compétentes »

 

 

 

Jihene Bachtobji

Journaliste

« La SDSA n’est pas qu’une simple association, mais une opportunité qui s’offre à tous les étudiants passionnés par les relations internationales, la diplomatie, ainsi qu’à l’art de la négociation. Quant au département journalisme, il nous donne la possibilité d’acquérir des compétences rédactionnelles, d’améliorer sa méthodologie et son esprit de synthèse, tout en renforçant le multilinguisme. Outre cet enrichissement, ce département nous pousse à être plus attentif et réactif face à l’actualité internationale avec un accent particulier sur la Genève internationale. Pour conclure, la SDSA est aussi une famille où l’esprit d’équipe et la cohésion font sa force. »

 

 

 

 

 

David Alaverdyan

Journaliste

« Faire partie de la SDSA est pour moi une opportunité exceptionelle. Premièrement car de par mes études au Global Studies Institute, écrire des articles sur mes aires géographiques de spécialisation est une aide formidable. Enfin, c’est aussi pour l’occasion de participer à un projet commun autour de mes passions que sont la diplomatie et les relations internationales. »

 

 

 

 

 

Roland de Pury

Journaliste

« Genève est un espace de coopération internationale et j’y ai grandi avec l’intention de faire partie de son décor cosmopolite. En entrant dans la SDSA, je voulais me rapprocher d’une sphère liée à la diplomatie et la coopération, des domaines auxquels je voudrais consacrer la majorité de ma vie professionnelle. Intéressé par l’histoire et la géopolitique internationale, il m’a semblé pertinent de faire partie du Département journalisme et d’y proposer la rédaction d’articles d’actualité.

Faire partie de cette association est l’occasion de rencontrer et de travailler avec des étudiants sur des projets étroitement liés au monde professionnel. La SDSA participe ainsi à populariser un domaine qui peut être parfois perçu comme élitiste et inaccessible. »